mercredi 17 août 2016

Sorties livresques Août 2016

Coucou tout le monde.
J'espère que vous allez bien. Cela fait un moment que je n'ai pas publié ici mais je me rattrape aujourd'hui avec ma sélection de livres qui me tentent pour le mois d'Août. Oui, je sais, on est déjà à plus de la moitié du mois et il serait temps que je vous présente tout ça. Alors c'est partie !!




Mon plus beau rêve (5 Août) : « C’est un oiseau sur un mur. » Depuis la mort de ses parents Aliocha vogue de familles d’accueil en foyer, de conneries en garde à vue. Il a appris très tôt à ne s’accrocher à rien, à ne croire qu’en lui, à ne laisser personne l’approcher d’assez prés. Il dessine le regard des gens qu’il croise dans la rue, les émotions, ces choses étranges qu’il ne ressent jamais. Il dessine en oubliant qu’il n’est pas que ça…  « C’est un oiseau qui déploie ses ailes. » Une nuit il tague le mur d’enceinte d’une institution pour autistes. Un jour, il rencontre Damien. Un soir, il esquisse les traits de son visage. Lentement, guidé par un jeune homme qui l’aimera sans condition, Aliocha réapprendra à sourire et aura la force de découvrir que nous ne sommes jamais autant surpris que par nous-mêmes. Que nous sommes toujours plus que nous le croyions. Que nous portons tous en nous un peu de magie…  « C’est un oiseau qui s’envole… »




Les Originels, Tome 2 - Les Rescapés (10 Août) : Ils étaient quatre et seront désormais six. Et si tout n’avait été qu’un début pour les élus ? Il faudra fuir, fuir loin de tout ce qu’ils connaissent, afin de plonger dans leur réelle destinée. On les appelle les Originels et face à l’obscurité, ils n’auront pour secours que la foi, l’amour, l’humour et l’amitié. Et s’il y avait bien plus à craindre que la mort ?









Prête à t'aimer ? (10 Août) : Suite à un pari à l’occasion de ses 29 ans, Emma a exactement 365 jours pour trouver l’homme idéal. Mais pour trouver, il faut déjà savoir ce que l’on cherche ; elle prépare donc un cahier des charges très précis et liste toutes les qualités que devra posséder l’élu de son cœur. Beau, serviable, honnête, courageux, drôle, attentionné, aisé, possessif, aventurier, charismatique…. Ah, et surtout, un homme bien comme il faut et fréquentable. Tout l’inverse de son nouveau voisin, Damien, donc. Oui, c’est sûr, elle doit se concentrer sur sa liste et s’y tenir : en amour, tout est question de raison et de logique… non ?





Peri Reed, Tome 1 : Drafter (17 Août) : Detroit 2030 : doublée par la personne qu'elle aimait et trahie par l'organisation gouvernementale secrète qui l'a entraînée à utiliser son corps comme une arme, Peri Reed est une renégate en fuite. Ne jamais pardonner ni oublier a toujours été le credo de Peri. Mais son travail le rend particulièrement difficile à appliquer au quotidien. En effet, elle est un drafter, car elle possède un pouvoir inestimable qui lui permet de modifier le temps, mais la condamne aussi à oublier à la fois l‘ancienne histoire qu’elle a modifiée et celle qu'elle a réécrite. Et lorsque Peri découvre son nom sur une liste d'agents corrompus, elle comprend qu’elle a été manipulée par l’agence. Elle rejoint alors un vétéran mystérieux dans une course mortelle pour reconstituer la vérité sur sa dernière mission, incapable de faire confiance... même à elle-même !




Le Prix des âmes, Tome 1 : Coupés du monde (17 Août) : Chaque fantôme resté en arrière a une histoire, et aucune d’entre elles ne peut laisser indifférent celui qui les écoute... « Lorsque je relève les yeux de la rivière, je capte nos reflets dans la vitre. Un peu plus grand que moi, Calame paraît soudain bien trop jeune. Je m’apprête à lui sourire, dans ce miroir de fortune, quand une silhouette se joint au tableau. Et je n’ai le temps de rien. » Petrichor est habitué aux missions difficiles. On ne sait jamais ce que les âmes perdues nous réservent, même lorsqu’on est là pour les délivrer de leurs tourments. Et avec les spectres qui peuplent l’île sur laquelle il a été envoyé, il n’est pas au bout de ses surprises. Coupé du monde, confronté à une histoire sordide dont il démêle les fils un à un, Petrichor pourrait bien basculer dans le piège de la solitude et la noirceur qu’elle entraîne... si Calame ne débarquait pas à son tour sur ces rivages désolés. Appartenant à l’organisation adverse, qui capture les âmes pour les revendre au meilleur prix, tout le sépare de Petrichor. Pourtant, ils ne tardent pas à unir leurs forces face au danger qui les menace, outrepassant tous les interdits que leur imposent leur don et les deux institutions rivales pour lesquelles ils travaillent.



14 ans et portée disparue (18 Août) : L'histoire vraie d'Arielle, jeune Québécoise, fugueuse à 14 ans, devenue malgré elle esclave sexuelle. Elle lutte aujourd'hui pour le droit des femmes, et pour la reconnaissance politique du trafic humain. A seulement 14 ans, Arielle Desabysses claque la porte du domicile familial, avec l'espoir d'une vie meilleure et des rêves plein la tête. Arrivée à Montréal, désorientée, épuisée, elle se réfugie sur le banc d'un parc. Trois heures plus tard, elle est réveillée par quelqu'un qui fouille dans son sac, puis est violée et battue par deux hommes. Secourue par un inconnu qui lui offre son aide, elle se réveille à nouveau dans un lit, nue, écrasée sous un corps. Elle reprend conscience dans une ruelle, à plat ventre sur l'asphalte. C'est le début d'un long cauchemar qui l'entraînera malgré elle jusque dans un réseau de trafic humain, où les jeunes filles de son âge deviennent des esclaves sexuelles. Il lui faudra tout le courage et toute la volonté du monde pour sortir de cet enfer.



Indécent, Tome 3 : Eblouissant (24 Août) : L'amour de Layken et Will a su surmonter les épreuves les plus difficiles et les jeunes amants, désormais mariés, commencent à se sentir en sécurité dans leur union. Mais bien que Layken savoure leur nouvelle vie à deux, elle souhaite tout savoir sur son mari, même si Will lui fait comprendre qu'il préférerait garder les souvenirs douloureux de son passé. Mais il ne peut résister aux désirs de sa femme et commence donc à lui raconter son côté de l'histoire, révélant pour la première fois ses sentiments et ses pensées les plus intimes, relatant à la fois les bons et les mauvais moments, et partageant quelques choquantes confessions datant du temps où ils se sont rencontrés.






Simplissime desserts : Le livre des desserts les + faciles du monde (24 Août) : Après le succès de Simplissime, le livre de cuisine le plus facile du monde. Jean-François vient cette fois à la rescousse des becs sucrés avec Simplissime, les recettes de desserts les plus faciles du monde. Certains nous avaient reproché le nombre restreint de desserts du 1er opus. On ne change pas un concept qui gagne : même principe édito, même mise en page. Des recettes de desserts inratables à réaliser en un tour de main avec 6 ingrédients max. Il y en aura pour tous les goûts : du chocolat, des desserts à base de fruits, des crèmes, des mousses mais aussi des desserts légers, des desserts sans gluten, sans sucres et/ou sans lactose sans oublier quelques confiseries et mignardises. Des recettes de l’épat’ qui raviront vos amis et votre famille. Et oui, c’est vous qui l’avez fait… Vous prendrez bien un petit dessert ? Super gourmand / super rapide / sans vaisselle (ou presque)



Camille, mon envolée (24 Août en poche) : Dans les semaines qui ont suivi la mort de sa fille Camille, 16 ans, emportée une veille de Noël après quatre jours d’une fièvre sidérante, Sophie Daull a commencé à écrire. Écrire pour ne pas oublier Camille, son regard « franc, droit, lumineux », les moments de complicité, les engueulades, les fous rires ; l’après, le vide, l’organisation des adieux, les ados qu’il faut consoler, les autres dont les gestes apaisent… Écrire pour rester debout, pour vivre quelques heures chaque jour en compagnie de l’enfant disparue, pour endiguer le raz de marée des pensées menaçantes. Loin d’être l’épanchement d’une mère endeuillée ou un mausolée – puisque l’humour n’y perd pas ses droits –, ce texte est le roman d’une résistance à l’insupportable, où l’agencement des mots tient lieu de programme de survie : « la fabrication d’un belvédère d’où Camille et moi pouvons encore, radieuses, contempler le monde ».



Songe à la douceur (24 Août) : Quand Tatiana rencontre Eugène, elle a 14 ans, il en a 17 ; c'est l'été, et il n'a rien d'autre à faire que de lui parler. Il est sûr de lui, charmant et plein d'ennui, et elle timide, idéaliste et romantique. Inévitablement, elle tombe amoureuse, et lui, semblerait-il, aussi. Alors elle lui écrit une lettre ; il la rejette, pour de mauvaises raisons peut-être. Et puis un drame les sépare pour de bon. Dix ans plus tard, ils se retrouvent par hasard. Tatiana s'est affirmée, elle est mûre et confiante ; Eugène s'aperçoit, maintenant, qu'il ne peut plus vivre loin d'elle. Mais est-ce qu'elle veut encore de lui ? Songe à la douceur, c'est l'histoire de ces deux histoires d'amour absolu et déphasé - l'un adolescent, l'autre jeune adulte - et de ce que dix ans, à ce moment-là d'une vie, peuvent changer.






Le copain de la fille du tueur (25 Août) : Charles vient d'intégrer un internat pour "gosses de riches" perdu au cœur des montagnes suisses. Avec Touk-E. son coloc, ils font les quatres cents coups pour tuer le temps... Jusqu'à l'arrivée de Selma. Cette fille mystérieuse, solaire, solitaire... et fille d'un célèbre trafiquant de drogue.








Addicted To You (28 Août) : Bienvenue à l’Université d’Arizona. Cette année la fac accueille, le Tournois des Fraternités & Sororités pour élire les leaders qui « règneront » durant deux ans sur le campus. Tout le monde participe à cet événement secret et attendu qui se mêle à la Greek Life, la vie étudiante. Seth Shelton est un membre important de Sigma Alpha Psi, très populaire, et respecté, c’est un basketteur talentueux en voie de devenir un pro, mais sa réputation plus que sulfureuse avec ses vices lui jouent parfois des tours. Alors que son avenir va se décider au cours de cette année, de nombreux imprévus lui tombent dessus, et Seth va devoir faire des choix. Memphis Hopkins vient d’entrée chez les Crows, la sororité ou tous les Gothiques vivent en communauté. En première année de médecine, elle est plutôt discrète, et mystérieuse. Son passé a forgé la personne qu’elle est aujourd’hui et son amour pour le noir. Un peu perdue dans son monde, son arrivée à la fac va l’amener à faire une rencontre inattendue, qui risque d’éveiller en elle ses pires craintes. Et cette personne n’est autre que Seth Shelton. Alors que rien ne les prédestiné à se rencontrer, la passion va s’inviter dans leur vie et risque de tout remettre en question.



Amelia (31 Août en poche) : New York. Kate élève seule sa fille de 15 ans, Amelia. Malgré un rythme professionnel soutenu, elle arrive tout de même à être à l’écoute de sa fille, une adolescente intelligente et responsable, ouverte et bien dans sa peau. Très proches, elles n’ont pas de secret l’une pour l’autre. C’est tout du moins ce que croit Kate, jusqu’à ce matin d’octobre où elle reçoit un appel de St Grace, l’école d’Amelia. On lui demande de venir de toute urgence. Lorsqu’elle arrive, Kate se retrouve face à une cohorte d’ambulances et de voitures de police. Elle comprend vite qu’elle ne reverra plus jamais sa fille. Amelia a sauté du toit de l’établissement. Le désespoir laisse peu à peu place à l’incompréhension : pourquoi une adolescente en apparence si épanouie déciderait-elle de mettre fi n à ses jours ? Rongée par le chagrin et la culpabilité, Kate tente d’accepter l’inacceptable jusqu’au jour où elle reçoit un SMS anonyme qui vient tout remettre en question : « Amelia n’a pas sauté. » Obsédée par cette révélation, Kate commence alors à s’immiscer dans la vie privée de sa fille et réalise bientôt qu’elle ne la connaissait pas aussi bien qu’elle le croyait. À travers les SMS, les mails d’Amelia, les réseaux sociaux, Kate va tenter de reconstruire la vie de sa fille afi n de comprendre qui elle était vraiment et ce qui l’a poussée à monter sur le toit ce jour-là. Elle va devoir affronter une réalité beaucoup plus sombre que tout ce qu’elle a pu imaginer.



Aux petits mots les grands remèdes (31 Août) : Alex a choisi d'exercer un métier peu commun : bibliothérapeute. Il tente de soulager les maux de ses patients grâce à la littérature. Parmi eux, Yann, un adolescent malmené à l'école, qui refuse de s'ouvrir au monde, le cynique Robert Chapman, étouffé par son travail, qui a oublié comment parler à sa femme et Anthony Polstra, le célèbre joueur de foot qui refuse de s'avouer certaines de ses passions. Mais si Alex se montre doué dans sa profession, il doit bien reconnaître que sa vie privée laisse à désirer... La littérature pourra-t-elle aider le bibliothérapeute lui-même ? La clef du bonheur se trouve-t-elle entre les lignes des ouvrages qu'il a tant aimés ?





La Fille dans le brouillard (31 Août) : Une jeune femme est enlevée dans un paisible petit village des Alpes. Le coupable est introuvable, et voilà que la star des commissaires de police, Vogel, est envoyé sur place. De tous les plateaux télé, il ne se déplace jamais sans sa horde de caméras et de flashs. Sur place, cependant, il comprend vite qu’il ne parviendra pas à résoudre l’affaire, et pour ne pas perdre la face aux yeux du public qui suit chacun de ses faits et gestes, il décide de créer son coupable idéal et accuse, grâce à des preuves falsifiées, le plus innocent des habitants du village : le professeur d’école adoré de tous. L’homme perd tout du jour au lendemain (métier, femme et enfants, honneur), mais de sa cellule, il prépare minutieusement sa revanche, et la chute médiatique de Vogel.




Et vous, pour quels livres allez-vous craquer en ce mois d'Août ?

5 commentaires:

  1. Voilà pleins de sorties qui paraissent toutes plus géniales les unes que les autres.
    Certaines me tentent vachement et vont très certainement rejoindre ma WishList ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup pour ton commentaire ^^. Ce sont lesquelles qui te tentent le plus ? Gros bisous.

      Supprimer
  2. Il y a plein de livres que je n'ai pas vu passer, donc merci pour ton article ! Et la couverture du premier livre que tu présentes: mon dieu !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Laurine. Déjà merci pour ton commentaire, ça me fait très plaisir. Oui le premier livre est sublime. Gros bisous et à bientôt j'espère.

      Supprimer
  3. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer